Guide de rédaction

Un guide de rédaction pour le rapport de stage est disponible en cliquant ici

Règles et recommandations pour les Stages en Magistère BFA

Concernant le stage de fin de 1re année (BFA 1)

Le stage de 1re année est pour la plupart des étudiants l'occasion d'une première entrée dans la vie active. Aucun rapport de stage n'est obligatoire, il est néanmoins très souhaitable que vous consigniez cette expérience par écrit. Ce rapport expérimental fera partie de votre CV et facilitera la rédaction des rapports qui vous seront demandés par la suite.

Madame PUJAL, responsable des stages, peut vous aider à établir ce premier rapport. Si vous le souhaitez, vous pourrez ensuite le lui remettre afin d'avoir une correction et une évaluation.

Concernant le stage de fin de 2e année (BFA 2)

Rappel des règles :

En fin de 2e année,

  • Le stage est obligatoirement d’au moins 2 mois, mais il est conseillé de faire si possible 3 voire 4 mois.
  • Il a lieu entre la fin des examens de 2e année (début Mai) et la rentrée de 3e année (début Octobre à Dauphine).
  • Il donne lieu à un rapport obligatoire rendu au plus tard au 1er Mars.
  • Ce rapport conditionne strictement l’obtention du diplôme.
  • Sa correction est supervisée par le/la responsable des stages qui donne une note prise en compte dans la moyenne de 3e année avec le poids d’une UE.
  • Il n’y a pas de soutenance du rapport.
  • La responsable des stages est à votre disposition pour clarifier certains points ou vous aider dans la conception de votre rapport, mais également si nécessaire pour des questions de réalisation de votre stage.

Recommandations :

Rapport de stage de 2e année : Ce 2e stage doit vous permettre de commencer à maîtriser les techniques d’un métier, de confirmer une orientation vers un métier ou de la remettre en cause. Le rapport devrait être plus étoffé qu’en fin de 1re année, mais 25-30 pages sont le plus souvent suffisantes ; le rapport peut comporter en général 4 parties :

  • Présentation de l’entreprise et du lieu du stage.
  • Présentation des principales questions techniques abordées pendant le stage.
  • Analyse des apports et des limites des enseignements du Magistère.
  • Premier bilan du stage, du métier exercé et réflexions vis-à-vis d’un projet personnel.

Plus précisément, et à titre de recommandations, les 4 parties du rapport devraient répondre aux questions suivantes :

  1. Le contexte du stage : l’entreprise et le service, où vous avez réalisé votre stage. Vous pourrez décrire l’entreprise, ses objectifs et ses caractéristiques, puis expliquer la position du service dans l’organisation générale, et enfin votre mission. Il est tout à fait normal d’utiliser les documents intranet ou internet des entreprises, l’important est de bien les choisir. Quelle est la situation de l'entreprise par rapport à ses marchés et par rapport au cycle de la conjoncture ? Il est également intéressant à ce stade de savoir comment l’entreprise accueille les stagiaires.
  2. Travaux et activités réalisés pendant le stage Vous pouvez être exhaustif ou choisir seulement quelques exemples. Montrez clairement ce que vous avez fait vous-même, ce qui vous a le plus intéressé, ce que vous avez appris de nouveau.
  3. Apport du Magistère : comment à travers le stage avez-vous apprécié l’enseignement du Magistère ; vous pouvez, cas par cas, mentionner les points où les enseignements du Magistère ont été utiles et ceux où ils sont insuffisants ou incomplets. Mais vous pouvez aussi donner un point de vue global.
  4. Bilan du travail réalisé, et réflexions par rapport à vos projets professionnels à plus long terme. Ce stage confirme-t-il les orientations que vous aviez prises ou les remet-il en cause ? Deux autres points méritent attention - il faut faire court et synthétique : vous pouvez évidemment donner en annexes des documents que vous avez établis ou rassemblés pendant votre stage, mais ce qui sera surtout apprécié est votre capacité de synthèse et de prise de recul critique. - il faut faire attention à la présentation et à l’orthographe; les traitements de textes actuels vous offrent beaucoup de facilités, profitez-en.

Remarques générales :

Les évaluations des rapports de stage sont basées à peu près également sur les quatre parties (ou les quatre types de contenu) que nous avons recommandées. L'expérience passée montre que les rapports sont formellement corrects, bien structurés, mais qu'ils manquent souvent d'analyse et de recul. La description domine. Certains rapports ont le défaut de cumuler des annexes en présentant de maigres développements de texte de la part du stagiaire. Le recours systématique à Wikipédia n'est pas recommandé et il n'est pas admissible dans un travail universitaire d'effectuer des copier-coller d'images de formules mathématiques. Les citations doivent se faire à partir d'ouvrages universitaires -- ou éventuellement de documents de travail de l'entreprise -- dûment référencés en bibliographie.

Langue de rédaction du rapport :

Les stagiaires effectuant leur stage dans une société anglophone peuvent rédiger leur rapport de stage en anglais.

Concernant le stage de fin de 3e année (BFA 3)

Ce stage est de 6 mois. Il peut commencer dès le début du mois d'avril et se prolonger jusqu'à la fin de l'année civile (31 décembre). Il fait l'objet d'un rapport de stage étoffé et d'une soutenance. Son importance dans le cursus est grande et sa pondération correspond à 2 UE.

  1. Il appartient aux étudiants de prendre contact avec les tuteurs qui leur ont été attribués afin de définir la structure de leur rapport de stage.
  2. Il appartient aux étudiants de prendre contact ASSEZ TÔT (juin au plus tard) dans l'année avec le tuteur universitaire.
  3. Le rapport écrit devra comporter 50 pages environ (hors annexes).
  4. Le rapport de stage peut être rédigé en anglais.
  5. Pour le rapport de stage, le contenu recommandé est le même qu'en 2e année (voir la note le concernant), sans oublier de faire référence aux études effectuées en Magistère, à ce qu’elles ont apportés pour la réussite du stage à l'étudiant et à l'entreprise, et les lacunes qu'il fallut éventuellement combler.
  6. Le stage donnera lieu à soutenance en présence du tuteur universitaire et d'un représentant (tuteur) de l'entreprise.
  7. Soutenance : La durée de l’exposé est de 20’ suivie de 20’ de questions.
  8. La présence des tuteurs est indispensable. Le public de la soutenance peut être élargi d’un commun accord.
  9. Après soutenance, le tuteur et le responsable de l'entreprise proposeront une note de stage qui tiendra compte du travail effectué, de la qualité du rapport écrit et de la qualité de la soutenance. Cette proposition sera soumise au responsable de stage et à la direction du Magistère qui procédera à une harmonisation et attribuera au candidat la note définitive.
  10. Les rapports de stage doivent être remis aux tuteurs des stages à une date qui est à convenir avec le tuteur de l'entreprise et le tuteur de Dauphine.
  11. Les soutenances doivent avoir lieu à l’Université Paris-Dauphine avant le 1er Novembre.